Qui est Louis-Joseph-Huot ?


L’abbé Louis-Joseph Huot


Curé de St-Paul-L’Ermite de 1859 à 1897

Louis-Joseph Huot est né à Québec le 30 mars 1817 lors du mariage de Louis Huot, riche marchand, et de Marie-Angélique Marois.


Il fit ses études au Séminaire de Québec et à Sainte-Anne de la Pocatière. À sa sortie du collège, il étudia d’abord le droit puis choisit de devenir prêtre.


Il fut ordonné à Montréal en la chapelle du petit Séminaire le 21 décembre 1844 par Mgr Ignace Bourget. D’abord vicaire à Sainte-Elisabeth de Joliette en 1844 avec desserte de Saint-Gabriel de Brandon.


Curé à Sainte-Jeanne de l’Ile Perrot en 1848, à Sainte-Anne de Bellevue en 1852, à Saint-Edouard de Napiereville en 1854, à Saint-Norbert de Berthier en 1856 puis, finalement, curé fondateur de Saint-Paul L’Ermite en 1859 jusqu’à son décès le 18 septembre 1897.


On dit de l’abbé Huot qu’il était un artiste. En effet, en 1848, c’est lui qui fut chargé des décorations à l’église Notre-Dame de Montréal et à la chapelle Bonsecours à l’occasion d’une grande fête en l’honneur de Marie, mère de Jésus.


L’abbé Huot était aussi un voyageur. C’est son goût pour la décoration qui l’amena en 1867 à participer à un grand voyage en Europe, « le voyage de sa vie » au cours duquel il visita nombre d’églises, de musées et autres monuments. 


L’abbé Huot est inhumé dans la crypte de l’église Saint-Paul L’Ermite.